fr en
 
 
Publicité
Dimanche 23 juillet 2017
 
Vous êtes ici :  Accueil - Page - Actualités passagers
 

L’Aéroport de Montpellier Méditerranée poursuit sa mue
5 mai 2017



Afin d’adapter ses infrastructures à l’augmentation constante du trafic, l’aéroport investit chaque année plusieurs millions d’euros. En 2017, il réaménage sa zone d’enregistrement, le circuit « arrivée » et plusieurs salles d’embarquement. 

 

travaux hall départ aéroport de montpellier



Depuis plusieurs années déjà, l’Aéroport de Montpellier Méditerranée investit massivement pour améliorer le confort des passagers et accompagner l’augmentation régulière du trafic. Car de 1,67 million de passagers l’année dernière, le trafic devrait bondir à 2,2 millions à l’horizon 2020. 2017 ne déroge pas à la règle. Depuis plusieurs semaines, les ouvriers s’affairent dans le hall départ. « Il s’agit d’augmenter nombre de banques d’enregistrement, pour permettre de dépasser le seuil de capacité de 2 millions de passagers » précise Frédéric Zuccaro, directeur des opérations et des projets d’infrastructures/immobilier.


En lieu et place d’anciens guichets d’assistance et de locaux opérationnels déplacés pour l’occasion, l’aéroport construit quatre nouvelles banques, qui porteront leur nombre total à 20. Elles s’ajoutent aux bornes automatiques qui permettent aux passagers d’effectuer par eux-mêmes leur enregistrement. Parallèlement, les fonctions dédiées aux bagages « hors format » sont réorganisées, pour une meilleure efficacité. Les travaux, d’un montant  de 700 000 €, seront achevés dans la seconde quinzaine du mois de mai. En redonnant de la profondeur au hall départ, ils amélioreront également  la lisibilité du parcours pour rejoindre ensuite les salles d’embarquement.   


Passé le rush de l’été, une seconde tranche de travaux - là encore pour un montant de 700 000 € - est programmée. Il s’agira cette fois-ci de restructurer le circuit « arrivée »  afin de mieux gérer les flux des passagers depuis leur descente de l’avion jusqu’à la livraison des bagages, mais aussi de réaménager les salles d’embarquement situées au rez-de-chaussée de l’aérogare. « Le démarrage des travaux est prévu en octobre, pour une livraison en mai 2018 » poursuit Frédéric Zuccaro.   


Ces travaux font suite aux nombreux réaménagements réalisés depuis quatre ans. En 2013, un nouveau « bâtiment sécurité» de 1000 m2 a été construit. Spacieux et lumineux, équipé de portes automatiques, il permet aux passagers de se présenter aux  « Postes d’inspections filtrage » - les fameux « PIF » - en toute sérénité. La zone d’embarquement a quant à elle été totalement réaménagée, avec notamment de nouvelles boutiques et l’ouverture l’année dernière d’un salon d’attente de 150 m2. Autant de nouveaux services plébiscités tout particulièrement  par la clientèle dite «premium» et les voyageurs d’affaires, pour qui le confort, la rapidité des formalités et la facilité d’accès aux avions est un enjeu majeur.  En 2015, ce sont les parcs de stationnement de l’aéroport qui ont été totalement repensés, avec une réfection des sols et l’installation d’ «ombrières» pour protéger du soleil les véhicules stationnés.  Au-delà de leur esthétisme soigné, elles sont équipées de panneaux photovoltaïques.   


Enfin, fin 2017 ou début 2018 verra le démarrage d’un projet majeur, baptisé Tarmac Avenue. Le long de la voie d’accès à l’aéroport, un nouveau quartier va sortir de terre, avec la construction de bureaux mais aussi d’un ensemble hôtelier de 154 chambres sous les enseignes Ibis Budget et Ibis  Styles, d’un complexe sportif, d’un centre de séminaires et d’une brasserie. De quoi permettre aux passagers de séjourner à proximité de l’aéroport avant de prendre leur avion, et de renforcer encore l’attractivité de la plate-forme montpelliéraine. Livraison prévue pour l’été 2019…



 
pub - carre droit - passagers - emplacements internes haut
pub - carre droit - passagers - emplacements internes bas
 
pub - banniere basse - tout le site fr
Publicité