fr en
 
 
Publicité
Mercredi 13 décembre 2017
 
Vous êtes ici :  Accueil - Page - Actualités passagers
 

Air France prend la route d'Alger
4 octobre 2017

Alors que son trafic bondit de 10% depuis le début de l’année au départ de Montpellier, la compagnie innove avec une nouvelle ligne pour Alger. Jean-Jacques Labadie, directeur Occitanie, nous dit tout sur les projets d’Air France.  

airbus a320 Air France Alger-Montpellier


Quel est le bilan d’Air France à Montpellier depuis le début de l’année ?

L’Aéroport de Montpellier dépend désormais de la direction régionale basée à Toulouse, quand il était auparavant rattaché à Marseille. Cela nous permet d’être plus efficace dans nos relations avec les collectivités locales et régionales, qui réfléchissent à mieux organiser le trafic aérien dans les 9 aéroports d’Occitanie, auxquels il faut ajouter celui de Brive. Le bilan à Montpellier est excellent. De janvier à fin août, nous avons transporté plus de 611 000 passagers au départ et à l’arrivée de Montpellier Méditerranée, soit une croissance de 10% par rapport à l’an dernier. L’axe Montpellier - Orly est tout particulièrement dynamique avec le lancement de La Navette en novembre dernier et la mise en place de deux vols quotidiens supplémentaires. Le trafic a progressé de 18,5% sur les huit premiers mois de l’année, avec plus de 359 000 passagers. A noter que cette performance ne s’est pas faîte au détriment de la ligne Montpellier - Roissy, opérée quatre fois par jour. Avec 253 000 passagers, le trafic sur cet axe est resté stable. 55% des passagers empruntent ensuite un vol en correspondance, vers l’Europe ou le monde entier. Au final, Air France demeure la première compagnie à Montpellier, avec 49,5% du trafic global. 

Alger

Vous lancez cet hiver une ligne Montpellier/Alger. Pourquoi ce choix ?   

La stratégie d’Air France reste d’abord d’alimenter son hub de Roissy d’où partent la plupart des vols pour l’étranger. Mais rien n’empêche de développer également le trafic de point à point. Il s’agit de diminuer les coûts de flotte en augmentant l’utilisation de nos avions, mais aussi de répondre à une demande pas toujours satisfaite, en examinant ville par ville les opportunités. C’est le cas pour Montpellier - Alger. Le Languedoc concentre une forte population d’origine algérienne. Ces personnes pourront plus facilement rendre visite à leurs familles et leurs amis. Il ne faut pas oublier aussi les fortes relations commerciales entre les deux rives de la Méditerranée. De nombreuses entreprises d’Occitanie développent ou souhaitent développer leur présence en Algérie. Avec 2,5 millions d’habitants et de nombreuses industries, dans le raffinage du pétrole ou la métallurgie, Alger est une place économique particulièrement dynamique.

Quelles sont les caractéristiques de cette nouvelle ligne ?

Nous lançons cette nouvelle ligne le 30 octobre, avec deux vols par semaine pour démarrer, les lundis et samedis. Si le succès est au rendez vous, nous renforcerons ensuite les fréquences. Ces vols seront opérés en Airbus A319 de 143 sièges ou Airbus A320 de 178 sièges, des avions déjà utilisés pour La Navette. Les passagers bénéficieront d’un confort optimal à bord, avec une classe unique équipée de sièges en cuir et des boissons et encas servis gratuitement. Ils pourront choisir entre trois tarifs : le Light  (sans bagage en soute et sans modification possible) pour voyager au meilleur prix, le Standard qui inclut 23 kilos de bagage en soute et permet de modifier son billet (avec frais), ou enfin le Flex tout particulièrement adapté aux voyageurs d’affaires pour un confort optimal, avec siège à l’avant, bagage en soute, accès Sky Priority pour éviter les files d’attente à l’aéroport, et la possibilité de modifier son billet sans pénalité. Les prix sont très attractifs, à partir de 61 € TTC l’aller simple. A noter que la clientèle communautaire bénéficie de conditions particulières en cas d’achat du billet dans les agences spécialement agréées, avec notamment l’autorisation d’embarquer un bagage supplémentaire.  

Plus globalement, Air France lance cet hiver une nouvelle compagnie baptisée Joon. De quoi s’agit-il ?

Joon démarre le 1er décembre avec six Airbus A320. Pour l’été 2018, la compagnie ajoutera quatre avions longs courriers. L’objectif est fixé à 18 appareils moyens courriers et dix A350 longs courriers pour 2020. Ce qui fera alors de Joon la seconde compagnie française de par la taille ! Elle sera notre laboratoire, avec une identité propre et des produits innovants. Ce qui marchera bien chez Joon aura vocation à être décliné chez Air France. Les premiers avions wifi seront par exemple opérés par Joon, avant que toute la flotte Air France ne propose cette offre d’ici 2020. En attendant, dès le démarrage de Joon, une boucle wifi interne permettra déjà de télécharger des contenus (films, musiques, jeux). Mais je tiens à le rappeler : Joon n’est pas une compagnie low cost ! A bord, l’offre sera au niveau des standards de qualité d’Air France, avec notamment une classe « affaires ».  Joon a pour cible les « millennials ». Ces 18/35 ans sont environ 38% à prendre l’avion mais chez nous, cette part descend à 22%.

Joon et l'Aéroport de Montpellier

Quelles seront les premières lignes de Joon ?

BarceloneLisbonnePorto et Berlin seront les premières lignes Joon. Elles remplaceront les lignes jusqu’à présent opérées par Air France au départ de Roissy, avec des prix particulièrement compétitifs, à partir de 39 € l’aller simple. Au printemps prochain, nous ouvrirons nos premières lignes long-courriers, vers Fortaleza au Brésil et Mahé aux Seychelles. Pour les autres ouvertures, nous serons opportuns et agiles, en fonction du contexte concurrentiel ! En long courrier, il s’agira pour les 2/3 de vols se substituant à des lignes Air France fortement  exposées à la concurrence, comme le sud-est asiatique où nos compétiteurs du Golfe sont très agressifs. Le tiers restant sera constitué de nouvelles destinations. En moyen courrier, ce sera uniquement des lignes se substituant à Air France. Il s’agit d’améliorer l’alimentation de notre hub, qui souffre de la concurrence des low cost

Les passagers de Montpellier en profiteront-ils ?

Bien sûr ! Les passagers au départ de Montpellier qui voleront en correspondance via Roissy sur les nouvelles lignes de Joon en profiteront directement, avec des tarifs encore plus attractifs. Outre notre hub de Roissy, rappelons aussi que les compagnies du groupe Air France proposent de nombreuses possibilités de correspondance. Ensemble, elles offrent un réseau de 328 destinations, dans 118 pays. Les passagers de Montpellier peuvent ainsi choisir de transiter par Amsterdam avec KLM, autre transporteur du groupe qui décolle de Montpellier. Il est même possible de combiner les deux compagnies pour plus de souplesse, en volant par exemple pour New York via Roissy avec Air France à l’aller, et via Amsterdam avec KLM au retour. A Orly aussi, les passagers de Montpellier bénéficient de nombreuses possibilités de correspondance. De là, ils peuvent s’envoler vers New York mais aussi les Antilles, l’île de la Réunion et la Guyane. Ils peuvent également embarquer sur notre compagnie low cost Transavia, pour rejoindre leurs lieux de vacances, des Canaries à la Grèce en passant par l’Italie, l’Europe centrale, le Maroc ou la Tunisie.   
 


> Voir la fiche destination Alger

> Réserver un vol Montpellier Alger avec Air France

> Voir toutes les destinations au départ de Montpellier

 
pub - carre droit - passagers - emplacements internes haut
pub - carre droit - passagers - emplacements internes bas
 
pub - banniere basse - tout le site fr
Publicité