Infos vols & services

Consulter le programme de vols et services  En savoir plus

Jeu easyJet

Tentez de gagner 2 billets d'avion pour Paris Orly  En savoir plus

  • MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Décontamination « made in Montpellier » avec Ventum

Grâce à un partenariat avec la start-up montpelliéraine Ventum Biotech, l’Aéroport de Montpellier procède ce 8 juin à une décontamination de l’ensemble de son parcours-voyageur. Le procédé utilisé est en passe de conquérir le monde.

Si le retour à une vie normale s’organise progressivement, l’Aéroport de Montpellier-Méditerranée (AMM) ne baisse pas sa garde face au coronavirus. Bien au contraire, le protocole sanitaire instauré par la plateforme montpelliéraine y est scrupuleusement respecté. Néanmoins, la prévention de toute contamination va cette semaine franchir un cran supplémentaire. « Ce mardi 8 juin, ce sera même une première dans le monde de l’aérien », estime Emmanuel Brehmer, Président du Directoire de la société AMM.

« C’est un partenariat inédit qui s’est ainsi noué entre l’aéroport et la start-up montpelliéraine Ventum Biotech, se réjouit Emmanuel Brehmer. Nous tordons le cou à l’idée que nul n’est prophète en son pays. Lorsque des talents locaux existent, nous serions fous de ne pas travailler avec eux ». Ventum Biotech est une entreprise fondée par un couple de scientifiques : Gina Bandar-Kachou et Loutfi Kachou. En un quart de siècle, ils sont devenus spécialistes de la maîtrise de la contamination et des solutions de décontaminations en milieu hospitalier. Leur société est aujourd’hui prête à intervenir dans tous les domaines d’activité : transports publics et privés ; hôtellerie, tourisme et loisirs ; espaces de travail… 

La société Ventum Biotech propose plusieurs solutions adaptées aux espaces ciblés, soit avec un dispositif à usage unique, soit par nébulisation d’un produit biocide à l’aide d’un robot hors présence humaine. Le brouillard constitué par des milliards de particules (inférieures à 7µ) atteint les endroits les plus inaccessibles et élimine toute contamination microbienne, virale ou fongique. Ce procédé a prouvé son efficacité dans les casernes de pompiers en première ligne face à la pandémie.

Aux antipodes de la surenchère verbale que le début de la pandémie a pu générer chez certaines entreprises « opportunistes », la start-up tient un langage sobre et précis. « Nous avons toujours refusé l’imagerie du produit miracle, argumentent Gina et Loutfi. Nous, face au virus, notre arme c’est l’acide péracétique, créé en 1902 ». A base notamment d’oxygène, l’acide péracétique est difficilement confinable. C’est là que surgit l’énorme plus-value de Ventum, puisque la société a imaginé (avec dépôt de brevet à la clé), le moyen de conditionner ce biocide qui élimine presque 100% des microbes et virus.

Afin d’être utile localement et d’affiner son mode opératoire, Ventum Biotech vient de procéder à une expérimentation grandeur nature avec les pompiers de l’Hérault. « De septembre 2020 à février 2021, nous avons mené 6 mois d’études avec le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS 34), expliquent Gina et Loutfi Kachou. Il s’est agi de trouver la solution pour désinfecter les ambulances entre deux interventions, alors même que le temps de cette mission doit être extrêmement court. Nous avons obtenu de très bons résultats, avec une décontamination acquise en 5 minutes ».

Basée au BIC de Montpellier, cette structure de la Métropole qui héberge les start-ups les plus prometteuses, Ventum Biotech dispose également de bureaux à Paris et… Boston. D’ailleurs, nos Montpelliérains sont en train de visiter (et convaincre) les 50 Etats américains les uns après les autres de l’efficacité de leur outil. Les travaux pratiques menés à l’aéroport de Montpellier faciliteront d’ailleurs ce travail de conviction. Concrètement, ce 8 juin, lorsque l’exploitation aéronautique sera stoppée, des techniciens diffuseront par nébulisation le biocide sur l’ensemble du parcours-client. Dès après, la décontamination sera quasiment totale.

Pour ce début de saison estivale, l’aéroport de Montpellier-Méditerranée a fait de la liberté retrouvée son thème de campagne publicitaire. Et chacun sait que cette liberté n’est permise que par la vigilance et la discipline sanitaires. Le procédé de Ventum Biotech permet de mieux répondre à cette exigence.


A propos de Ventum Biotech

S’appuyant sur plus de 25 ans d'expérience dans le contrôle de la contamination dans l'industrie médicale, pharmaceutique et autre industrie de haute technologie, Ventum opère partout dans le monde. Basée en France, avec des bureaux à Paris et des laboratoires de R&D à Montpellier, cette expansion comprend les États-Unis, en opérant à partir de Boston et de New York. Ventum Biotech permet :

  • Une désinfection innovante par voie aérienne (DSVA)
  • L’élimination des virus, bactéries et flore fongique (niveau de décontamination 99,9999%)
  • Une réduction logarithmique de 106 (Log6) de la flore microbienne
  • Ventum Biotech travaille en étroite collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé et le Center for Disease Control & Prevention pour lutter contre les maladies infectieuses « et protéger ce qui nous est cher ».

 

> Tout sur les 35 destinations cet été à Montpellier.

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de MONTPELLIER.