Des vacances sous le signe de l’été indien au départ de Montpellier | Aéroport Montpellier Méditerranée

A gagner

2 billets d'avion Montpellier - Paris Roissy avec easyJet  En savoir plus

Votre vol au meilleur prix

Réservez votre billet d'avion avec l'Aéroport de Montpellier  En savoir plus

  • MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Des vacances sous le signe de l’été indien

La rentrée vous déprime ? Profitez de l’automne pour vous évader. Derniers rayons de soleil, parenthèse culturelle ou séjour au vert… notre sélection de destinations au départ de Montpellier.

On entretient son bronzage sur les plages

Partir en vacances quand les autres reprennent le boulot ? C’est l’occasion de profiter d’une belle arrière-saison, de sites plus tranquilles et de petits prix. Selon le comparateur de locations Cozycozy, les tarifs des hébergements fondent de 30% en Corse comparé au mois d’août. On se ressource dans des paysages vertigineux, on se délecte d’une cuisine goûteuse et de traditions séculaires… Au sud, on explore Ajaccio et les calanques de Piana avant de reprendre son souffle sur les plages de Porticcio, où l’eau flirte encore avec les 25°. Au nord, après la découverte de Bastia, on file vers le Cap Corse. Les criques rocheuses partagent la côte avec des plages de galets ; de vertigineux villages soudés à la montagne succèdent aux marines, ports de poche au charme désuet.

Sur l’autre rive de la Méditerranée, le Maroc reprend goût à la vie, après le coup chaud qui l’a plongé dans une douce léthargie pendant l’été. En version moderne à Casablanca ou en version ethno-chic à Marrakech, les villes du royaume vibrent de mille couleurs et odeurs. Mais les côtes de l’Atlantique, joyeuses et rafraîchissantes, ne sont jamais loin. Une location de voiture, 1h30 de route, et vous voilà sur les plages d’El Jadida ou d’Essaouira aux ambiances bohèmes. Elles font le bonheur des couples mais aussi des surfeurs, qui plébiscitent ses rouleaux.

Envie de découvrir d’autres horizons ? L’Europe du sud vous ouvre les bras en transitant par Orly. Facile : Air France relie jusqu’à dix fois par jour Montpellier à l’aéroport parisien (terminal 1), d’où décolle sa filiale à bas prix Transavia (terminal 3). Les contemplatifs opteront pour les criques secrètes des îles de la Méditerranée, de la Sicile à la Crète ; les festifs s’envoleront pour Ibiza ou Mykonos ; et ceux qui ne peuvent choisir entre ville et plage prendront la route de Tel Aviv.

Comment on y va ? Avec Air France, Royal Air Maroc, Air Arabia, TUI Fly, Volotea et Transavia.

 

On se cultive dans les grandes villes

Vidées de leurs habitants pendant l’été, les capitales européennes retrouvent leur rythme frénétique avec la rentrée. Pour profiter pleinement de ce tourbillon de la vie, combinez balades dans les rues, séances de shopping et sorties culturelles. A Paris, vous aurez l’embarras du choix… et des époques : au Louvre qui consacre une exposition exceptionnelle à Léonard de Vinci pour les 500 ans de la mort du peintre, au Grand Palais pour admirer les œuvres colorées de Toulouse-Lautrec ou au Centre Pompidou avec les tableaux torturés de Francis Bacon.

En Angleterre, on se dépêche de visiter Londres avant le Brexit (31 octobre), qui risque de compliquer les contrôles de police pour entrer dans le pays. Ici, les stars de la rentrée s’appellent Rembrandt (à la Dulwich Picture Gallery), Gauguin (National Gallery) et William Blake (Tate Britain), à compléter par une comédie musicale en soirée. Pas besoin de parler l’anglais couramment pour apprécier le spectacle. Cette année, la capitale mondiale des « musicals » met en scène les tubes de Michael Jackson, Tina Turner ou Simon & Garfunkel ; joue aussi les « classiques » comme Le Roi Lion ou Mamma Mia.

Les musées d’Amsterdam brillent eux aussi de mille feux. A l’Hermitage, on en prend plein les yeux avec les joyaux de la cour de Russie, Millet sème les graines de l’art moderne au musée Van Gogh alors que Rembrandt et Velasquez font coup double au Rijksmuseum. Enfin, Berlin célèbre les 100 ans du mouvement architectural Bauhaus (au Museum of Design) et les 30 ans de la chute du Mur, avant d’inaugurer en grande pompe (en novembre) le château baroque Berliner Stadtschloss. Rasé par les communistes en 1950, il vient d’être reconstruit, fidèle à l’original.

Comment on y va ? Avec Air France, KLM et easyJet.

 

On reprend son souffle dans une nature préservée

Avant que l’hiver ne la fige, Copenhague s’éclaire des couleurs de l’automne. Dans cette ville bohème à taille humaine, il fait bon flâner au petit matin sur les quais du port de Nyhavn, lorsque le soleil enflamme ses maisons biscornues et colorées. Avant de se mettre au vert car la plus méridionale des métropoles scandinaves est aussi une ville à la pointe de l’éco-responsabilité. Désignée capitale verte de l’Europe en 2014, elle dévoile de nombreux parcs qui oxygènent son cœur. Les plages sont toutes proches, parfois à seulement 15 minutes de métro. Par exemple celles de Bellevue Strand ou de Svanemolle Strand. N’espérez pas vous baigner, l’eau oscille autour des 16°. Mais le pique-nique sur le sable doré, réchauffé par les derniers rayons du soleil, est un must. On déguste un smeurebreud (le sandwich local) accompagné d’une Carlsberg, en contemplant le ballet des ferries qui filent vers la Suède. 

En Bretagne aussi, on aime les grands espaces. Depuis Brest ou Nantes, on explore les paysages du Finistère. Par-delà les plages, au-delà des criques rocheuses, éclate la seconde nature du département : étangs et marais, vasières et polders. Partout, des haies vives délimitent les champs, où poussent fruits et légumes en abondance. La campagne à la mer en quelque sorte ! Difficile pourtant de résister à l’appel du large, par exemple l’archipel des Glénan, paradis des amateurs de voile. Des plages de sable blanc, une mer turquoise… On se croirait aux Caraïbes ! 

Au-delà des flots, à plusieurs milliers de kilomètres, d’autres grands espaces vous ouvrent les bras en transitant par Paris-Roissy et Amsterdam : ceux du Canada, LE pays de l’été indien. Des lacs scintillants ; des forêts qui se parent de mille couleurs habitées par des ours placides, des rivières livrées aux castors et des fleuves où batifolent les baleines… Ici, les activités sont de plein air (canoé, golf, vélo, pêche, randonnée), pour une vraie parenthèse « détox ». 

Comment on y va ? Avec Norwegian, Volotea et Air France.

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de Montpellier.