L’Aéroport de Montpellier fin prêt pour une nouvelle phase de croissance | Aéroport Montpellier Méditerranée

A gagner

2 billets d'avion Montpellier - Équateur avec Air France  En savoir plus

Nouveau dépose minute

Avec 27 places de stationnement & 10 minutes gratuites  En savoir plus

Votre vol au meilleur prix

Réservez votre billet d'avion avec l'Aéroport de Montpellier  En savoir plus

  • MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Une nouvelle phase de croissance pour l'aéroport

En 2018, l’Aéroport de Montpellier aura gagné 30 000 passagers pour établir un nouveau record historique à 1,88 million. La modernisation et l’extension de ses infrastructures, inaugurées ce 7 mai 2019, lui permettront d’engager un nouveau cycle de développement.

Pour 2018, les dirigeants de l’Aéroport Montpellier-Méditerranée (AMM) avaient annoncé une année « de métamorphose et de consolidation ». Concernant le trafic passagers, AMM aura réussi bien mieux qu’une consolidation, puisque le record historique de 2017 (1,85 million) aura été à nouveau battu avec 1,88 million de voyageurs. Et ce, malgré plusieurs difficultés notables telles que l’épisode neigeux des 28 février et 1er mars ou encore les divers mouvements sociaux qui ont affecté le secteur aérien. Plus précisément, ce sont 1 879 963 passagers qui ont été accueillis, soit un gain de 30 000 (et un taux de croissance de +1,64%).

La métamorphose de la plateforme est en très bonne voie. Le « Hall 2 », ainsi que les  travaux de requalification du centre d’affaires et du dépose-minute sont inaugurés ce 7 mai 2019. Dans le même temps, sur le plan extra-aéronautique, d’importantes mises en chantier sont imminentes ou viennent de débuter, à commencer par celle des 3 immeubles d’activités tertiaires produits par la société CFC et qui accueilleront dès le début de l’année 2020 quelque 700 emplois de Crédit Agricole Technologies et Services. Parmi les chantiers à venir : celui du siège de NG Promotion et celui du complexe hôtelier (qui sera exploité sous enseignes Ibis Style et Ibis Budget), porté par la société Arrelia désormais adossée au groupe Oc Santé.

Au total, ces projets ainsi que ceux actuellement en gestation (notamment sur la zone de fret et de logistique avec la société Nexity) généreront 1400 emplois supplémentaires sur la plateforme pour un total qui s’élèvera d’ici 18 mois à presque 3200 salariés.

 

15,5M€ pour un « Hall 2 » moderne, de nouveaux accès et un traitement ultra-moderne des bagages

En partenariat avec le cabinet A+ Architecture, le vaste chantier d’AMM aura duré 18 mois, et permis d’agrandir les infrastructures de 50%, avec un gain de 5500 m² de nouvelles surfaces. Après un an de travaux, le gros œuvre du terminal supplémentaire était terminé. Ce premier quadrimestre 2019 a laissé place aux aménagements intérieurs, conjuguant des exigences économique, esthétique et fonctionnelle. Le rez-de-chaussée de ce nouveau bâtiment, nommé « Hall 2 » (l’aérogare ancienne devenant « Hall 1 ») sera dédié aux opérations d’enregistrement. A l’étage, sont désormais installés de nouvelles salles de pré-embarquement, des espaces de travail et d’autres de détente.

Une nouvelle zone commerciale de plus de 1000 m² a vu le jour. Ainsi, un espace duty free déplacé, agrandi et flambant neuf a été réalisé (pour un investissement de 800 000 euros) et exploité par la société Baltona. Un espace restauration sous enseigne Bread & Co et la nouvelle boutique Relay auront quant à eux nécessité un investissement du groupe Lagardère à hauteur de 600 000 euros. A souligner la création d’un show-room permanent dédié à la série de France 2, tournée à Montpellier et dans sa région, « Un si grand Soleil ». Enfin, en partenariat avec les organismes publics de tourisme de la région, un kiosque doté de casques Oculus permettra de visionner des films en réalité virtuelle mettant en avant la richesse de nos sites, pour donner aux voyageurs l’envie de revenir sur notre territoire…

La construction de ce nouveau bâtiment a permis l’installation concomitante d’un nouveau dispositif de traitement des bagages en soute, à la pointe de la technologie et des dernières réglementations en matière de sûreté.

Le montant de l’investissement s’élève à 15,5 millions d’euros (14,2M€ pour le nouveau bâtiment et le système de traitement des bagages, auquel s’est ajouté un budget de 1,3M€ pour les aménagements extérieurs). Cet investissement est intégralement porté par la SA AMM après vote unanime des membres du Conseil de Surveillance de la société (*). Ces divers chantiers auront mobilisé pas moins de 40 entreprises et 330 salariés.

Il s’agit de la première tranche d’investissement d’un programme global de 70 M€ tel que prévu par le plan stratégique Destination 2020. Ces premiers aménagements permettront de traiter jusqu’à 2,5 millions de passagers par an (contre 2 millions jusqu’alors). Dès lors que le trafic s’approchera de cette nouvelle limite capacitaire, les futurs investissements seront déclenchés pour cette fois permettre d’accueillir jusqu’à 3,5 millions de passagers. Il s’agira notamment d’ajouter une « jetée » permettant de traiter davantage d’avions en simultané.

La mise en service de ces équipements et leur inauguration ce 7 mai 2019 constituent une étape charnière historique dans la vie de l’Aéroport Montpellier-Méditerranée, l’aérogare actuelle datant de 1977 et son agrandissement de 1990.

 

Un dépose-minute plus fluide et plus pratique

C’est en ce début d’année 2019 que s’est déroulée la requalification de la voirie desservant les aérogares, soit un investissement de 1,3M€. Cette refonte concerne le « linéaire » (la voie, notamment réservée aux taxis, qui longe les bâtiments) et intègre la création d’un nouveau dépose-minute. Celui-ci sera placé sous contrôle d’accès et offrira une gratuité de stationnement limitée dans le temps. Ce dépose-minute disposera de trois entrées indépendantes, tandis que les sorties seront mutualisées avec celles du parking P2 et du linéaire (soit 5 sorties au total).

Jouxtant cette voie permettant un dépôt express, 27 places de stationnement seront conçues au front des installations. Le stationnement permis gratuitement sera de 10 minutes. De 11 à 15 minutes incluses, il en coûtera 3€, de 16 à 20 minutes incluses 5€ (à ces 5€ s’ajoutera ensuite 1€ par tranche de 5 minutes). L’accès des véhicules bénéficiera d’un dispositif de « lecture des plaques minéralogiques » (système de LPM). Le conducteur devra dans le même temps retirer un ticket d’entrée, lequel ne servira qu’en cas de dépassement de la durée autorisée afin de déterminer la somme dont il devra s’acquitter. Lorsque cette limite n’aura pas été atteinte, aucun paiement ne sera bien sûr exigé et la LPM suffira à déclencher l’ouverture des barrières.

Cette réorganisation, qui vise des gains de sécurité, de fluidité et de confort lors de l’arrivée des voyageurs, a nécessité le déplacement du parking PMR. Les personnes à mobilité réduite disposent désormais de places de stationnement sur les parkings P4 et P6 (celles les plus proches des aérogares), le P6 nécessitant une réservation web. L’ajout des 27 places de stationnement de très courte durée est également conçu pour faciliter l’accès des PMR aux infrastructures aéroportuaires. A noter que l’arrêt de la Navette (service d’autocars reliant l’aéroport à l’entrée de Montpellier et opéré par Hérault Transport) est lui aussi déplacé et un abribus est positionné sur le linéaire, entre les 2 halls (l’aérogare actuelle et la nouvelle). La mise en service de ces installations coïncide bien sûr avec celle du futur Hall 2.

 

Moscou, Bristol, Londres-Heathrow, Paris Roissy et Casablanca : 5 ouvertures au départ de Montpellier en 2019

Plusieurs bonnes nouvelles sont d’ores et déjà tombées pour les habitants de Montpellier et de la région. Ainsi, après plusieurs années de travail, AMM se voit récompensé de ses efforts avec l’ouverture d’une ligne de et vers Moscou. A l’automne dernier, suite à un long processus, l’Aéroport de Montpellier s’est vu désigner comme l’un des 6 points d’entrée en France (et le seul en Occitanie) pour les échanges aériens avec la Russie. C’est la compagnie Ural Airlines qui opérera cette ligne à partir de l’Aéroport Moscou-Domodedovo, à raison de trois vols par semaine (les mercredis, vendredis et dimanches), du 2 juin au 26 octobre 2019. Tarifs à partir de 139€ : renseignements sur www.uralairlines.com.

Quant à la compagnie easyJet, présente sur la plateforme Montpellier-Méditerranée depuis dix ans, elle ouvrira cette année la liaison Montpellier-Bristol. La ville aux 450 parcs et jardins, dans le Sud-Ouest de l’Angleterre, bénéficiera de vols directs du 2 juin au 23 octobre 2019, deux fois par semaine (le mercredi et le dimanche). Autre belle et nouvelle desserte opérée par easyJet : du 29 juillet au 25 octobre 2019 les Montpelliérains pourront s’envoler vers Paris-Charles-de-Gaulle grâce à un programme de vols reliant la capitale 4 fois par semaine chaque lundi, mardi, jeudi et vendredi. Prix des billet à partir de 30€ : renseignements sur www.easyJet.com.

Royaume-Uni toujours : en 2019, British Airways fera son retour à Montpellier pour desservir Londres-Heathrow, à raison de quatre vols par semaine. Ce fleuron du groupe IAG reviendra en grand sur le tarmac montpelliérain dès le 15 juillet et jusqu’au 2 septembre au rythme d’un aller-retour tous les lundis, jeudis, vendredis et samedis.Tarifs à partir de 39€ : renseignements sur www.britishairways.com.

Enfin, l’offre vers le Maroc se renforce encore. La compagnie belge TUI fly reliera Montpellier à Casablanca les jeudis et samedis, du 8 juin au 26 octobre. Tarifs à partir de 49,99 € : renseignements sur www.tuifly.fr.

Retrouvez toutes ces ouvertures sur www.montpellier.aeroport.fr.  
 

 

(*) Le Conseil de Surveillance de la SA AMM réunit les représentants des actionnaires au prorata de leur participation au capital (Etat : 60% ; CCI : 25% ; Région : 12,5% ; Département : 1% ; Agglo du Pays de l’Or : 1% ; Métropole de Montpellier : 0,5%).

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de Montpellier.