La démarche environnementale de l’Aéroport de Montpellier | Aéroport Montpellier Méditerranée

Coronavirus

Fermeture temporaire de l'aérogare  En savoir plus

  • MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

La démarche environnementale de l’Aéroport de Montpellier

Les inquiétudes ou reproches suscités par l’annonce de plantations d’arbres par l'Aéroport de Montpellier (1 arbre pour 1000 passagers supplémentaires) seraient fondées si l’information contestée n’était pas totalement tronquée.

Lors du point presse organisé par la direction de l’Aéroport de Montpellier en présence des 4 maires bénéficiaires de cette mesure, il a bien été précisé que les efforts entrepris concernaient le bilan carbone de la plateforme aéronautique.

Pour ce qui est des déplacements aériens eux-mêmes, ce sont les compagnies aériennes qui s’engagent ou doivent s’engager dans des plans ambitieux (à l’instar par exemple d’Air France ou easyJet).

L'Aéroport de Montpellier n’a pas attendu que l’exigence environnementale, au demeurant indiscutable et incontournable, s’exprime avec force pour agir en ce sens. Parmi de nombreuses mesures (anciennes et/ou actuelles) mises en œuvre, l'Aéroport de Montpellier est l’un des tout premiers aéroports à avoir installé une centrale photovoltaïque qui produit aujourd’hui plus d’électricité que l’aéroport n’en consomme. MPL est engagé vers « l’Objectif Zéro Carbone » en 2050 au plus tard, conformément aux engagements de l’ACI (association internationale regroupant les aéroports) et de l’Union Européenne. De façon déterminée, MPL s’est lancé dans un chantier colossal et déplore qu’une mesure vertueuse (parmi beaucoup d’autres) soit taxée de green washing.

 

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de Montpellier.