Les Pays-Bas à la puissance deux depuis Montpellier | Aéroport Montpellier Méditerranée

Votre vol au meilleur prix

Réservez votre billet d'avion avec l'Aéroport de Montpellier  En savoir plus

Déplacement des places de parking PMR

Modernisation du dépose-minute et déplacement des places de parking PMR  En savoir plus

  • MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Les Pays-Bas à la puissance deux

Amsterdam et Rotterdam sont reliées à l’Aéroport Montpellier Méditerranée. Profitez-en pour combiner les deux villes, distantes de seulement une heure par le train.

Pour une déambulation historique

C’est en bicyclette, noire et rustique façon «mère-grand» ou colorée avec rétro-freinage pour les VTT, qu’Amsterdam s’apprécie le mieux ! On commence par la vibrante et animée place du Dam et son monumental Palais Royal. Plus au sud, les riches demeures des notables du 17ème siècle (le Siècle d’Or hollandais) ne manquent pas d’élégance. Elles sont encore plus somptueuses au fil des 250 kilomètres de canaux qui scintillent au soleil. Les ponts se succèdent, par dizaines; les maisons aux pignons crénelés typiques des Flandres se mirent dans les eaux en une symphonie de briques. En pénétrant dans le Prinsengracht (le canal des Princes), le décor se pare de centaines de «house-boats», de drôles de maisons sur l’eau. De là, le quartier de Jordaan est à portée de marche. Les bobos ont investi ses maisonnettes agrémentées de jardinets. 

A Rotterdam aussi, le vélo à la cote. Au hasard de la balade, on déniche toujours quelques vieilles rues bordées de demeures traditionnelles qui ont échappé aux bombes larguées pendant la seconde guerre mondiale; comme dans le quartier de Delfshaven aux pittoresques maisons de briques, là où se dresse un moulin à vent solitaire à l’allure désuète. La météo est un peu fraîche ? Abritez-vous dans les magasins underground de la rue Witte de Withstraat, ou dans les cafés bruns. Dans ces troquets aux boiseries burinées, on refait le monde autour d’une liqueur de genièvre ou d’une bière.

Pour les férus d’architecture

A Rotterdam, les plus fameux architectes laissent filer leur imagination. Les entrepôts du port ont été transformés en lofts luxueux; des gratte-ciel modernes ont poussé. On s’extasie devant les tours de verre du Kop Van Zuid qui contrastent avec celle d’Euromast, dont la forme évoque… une sucette géante ! De son sommet, à 185 m, on admire le pont Erasmus, avec son pylône blanc haut de 140 m d’où s’étirent des dizaines d’haubans; on contemple l’incessant ballet qui anime le port. Dans le cœur de Rotterdam aussi, on aime l’architecture. Elle s’épanouit dans les étranges maisons cubiques de Kijk-Kubus construites au début des années 80 par l’architecte Piet Blom, et dans le nouveau Markthal (marché couvert), une arche géante en forme de fer à cheval.

Face à sa « rivale », n’allez pas croire qu’Amsterdam est une belle endormie. Elle a érigé des constructions audacieuses comme le musée des sciences Nemo dont la terrasse inclinée invite à prendre le soleil; ou Eye, gigantesque voile de béton et de verre qui abrite le musée du cinéma. Ici, on fait du neuf avec du vieux ! Le musée maritime hébergé dans l’ancien arsenal de l’Amirauté du XVIIème siècle est désormais couvert d’un toit de verre et partout, les friches industrielles sont réhabilitées. Après les bâtiments de briques et de fer de Westergasfabriek, une usine à gaz transformée en espace culturel et de loisirs, c’est au tour de l’ancienne halle ferroviaire De Hallen d’accueillir boutiques et ateliers d’artistes. 

Pour les amateurs de culture

Par-delà la rivière Amstel se cachent les plus fameux musées d’Amsterdam. Ils encerclent le Vondelpark, idéal pour faire une pause entre deux visites. Impossible de faire l’impasse sur le Rijksmuseum (l’équivalent de notre Louvre) à l’éclatante architecture néo-gothique de briques rouges. Les peintres flamands y ont trouvé un écrin à la hauteur de leur talent, à commencer par Rembrandt et son fameux tableau «La ronde de Nuit» qui déplace les foules. Le maître du clair-obscur ne fait pas ombrage à Van Gogh, autre «star» locale qui a un musée pour lui tout seul, à deux pas de là ! Ce printemps, il accueille une exposition qui met en rapport les tableaux du maître avec les paysages du Yorkshire immortalisés par l’américain David Hockney. La peinture vous laisse de marbre ? Amsterdam compte plus d’une cinquantaine de musées, de l’érotisme, du cannabis ou dédié aux sacs à main (Tassen Museum) ! 

A Rotterdam aussi, les peintres flamands sont des stars ! Avec ses œuvres de Bruegel (dont on célèbre les 450 ans de la mort) ou de Rubens, le musée Boijmans Van Beuningen n’a rien à envier à son concurrent amstellodamois…. Aux carrefours des grandes voies maritimes, Rotterdam se devait aussi d’avoir son musée ethnologique. Au Wereld Museum, le mobilier du Japon côtoie les masques tribaux d’Afrique. Une jolie découverte à combiner avec le musée maritime. De l’histoire des paquebots transatlantiques qui transportèrent les migrants en Amérique jusqu’aux maquettes de vieux gréements, les amateurs de grand large seront aux anges. 

Pour voir la vie en vert !

Au pays de la tulipe, le printemps s’illumine de mille couleurs. A Amsterdam, le marché flottant aux fleurs, installé sur des péniches le long du canal Singel, attire les foules. Ici, les bulbes s’y monnayent comme des pierres précieuses ! Trop touristique ? A l’est de la ville, le chef Gert Jan Hageman a investi une serre des années 20 située dans le Frankendael Park pour y installer son restaurant De Kas. Après une déambulation au vert, on dîne dans les serres subtilement éclairées. La cuisine se devait d’être à l’image du lieu qui sent bon la chlorophylle. La carte ne propose que des produits cultivés par le restaurant lui-même, à proximité.

Plus loin, à mi chemin entre Amsterdam et Rotterdam, le jardin botanique Keukenhof propose lui aussi un bol d’air pur. Ses 32 hectares s’illuminent de sept millions de tulipes, jacinthes et narcisses pendant huit semaines, de mars à mai. Les passionnés pourront même compléter leur expérience avec la découverte de la bourse aux fleurs Flora Holland. Elle ouvre les portes de ses 990 000 m² d’entrepôts jusqu’à 11 heures, pour des visites à la manière de Rungis… Encore faut-il se lever aux aurores ! 

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de Montpellier.