Splendeurs naturelles du Costa Rica | Aéroport Montpellier Méditerranée

Déplacement des places de parking PMR

Modernisation du dépose-minute et déplacement des places de parking PMR  En savoir plus

  • MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Splendeurs naturelles du Costa Rica

Contemplatifs ou sportifs, vos plus beaux souvenirs et vos plus belles émotions de voyage au Costa Rica exhaleront forcément un parfum d’exotisme et des airs de pura vida.

Fascinante, luxuriante, débordante de richesses naturelles, la paisible république du Costa Rica ravira les amateurs de sensations extrêmes : vous opterez là-bas soit pour une absolue quiétude soit, à l’inverse, pour de palpitantes aventures dans la jungle, à la rencontre de la faune et de la flore.

Pour un séjour optimal, on vous conseillera toutefois d’alterner. Il serait en effet dommage de revenir de vos vacances avec des courbatures ou de n’avoir pu tester (aussi belles soientelles !) que les plages de sable blanc…
Quand partir, pour commencer ? Bonne nouvelle, la bonne période, c’est dans quelques semaines ! La saison sèche, qui court de fin décembre à mi-avril se révèle idéale  pour vous envoler au Costa Rica. Réservez par contre dès à présent car il s’agit de la haute saison touristique et les meilleurs hôtels affichent rapidement complets. Trop pressés pour patienter ? De mi-octobre à mi-décembre, vous serez à l’abri des bus de touristes, mais pas forcément de la pluie, qui s’invitera probablement quelquefois. Mais pas de quoi gâcher votre séjour.

Point de départ de votre voyage

Vous atterrirez à San-José, la capitale. “ Chepe ”, comme on la surnomme làbas, ne renvoie pas une juste image de l’éclatante beauté du pays. Consacrez au plus une journée ou deux pour découvrir ses charmes cachés : quartiers coloniaux, marchés de producteurs… Puis échappez-vous.

D’aventure en aventure

Vous arrivez au Costa Rica simple touriste. Vous repartirez éco-touriste. Pionnier en la matière, le pays a compris que sa principale richesse, c’est son patrimoine naturel. Et qu’il faut le préserver à tout prix. C’est vrai qu’à y regarder de plus près, ce n’est pas le choix qui manque… À Monteverde, vous n’en croirez pas vos yeux en atteignant la forêt de nuages bosque nuboso, où le vert de la végétation se mêle à la brume blanchâtre, qu’un chant d’oiseau contribuera à transformer en pays imaginaire. « On a l’impression de vivre un instant hors du temps », se souvient Maëlle, baroudeuse montpelliéraine. Moins brumeux, mais aussi magique, le Parque Nacional Corcovado est un incontournable. Dans cette jungle, la certitude d’admirer mille oiseaux, papillons, fleurs exotiques et aussi quelques singes, paresseux et parfois de très gros iguanes. Même pas peur ? Optez pour un trek avec un guide local pour sortir des sentiers battus et tester vos limites. On vous prévient, vous verrez ici des choses que vous n’avez jamais vues ailleurs. Envisagez aussi : la vallée de Sarapiqui (kayak et rafting dans ses eaux agitées) ou le parc Tortuguero. La rando-kayak vous y promet un happy end mémorable : la jungle y plonge dans la mer avec tortues, singes et caïmans comme témoins.

 

“On vous prévient, vous verrez ici des choses que vous n’avez jamais vues ailleurs.”

 

Vamos a la playa

Envie de plage, de soleil, de jus de coco frais à siroter sur le sable ? Optez, au choix, pour la côte caribéenne ou pour la côte pacifique. À l’ouest : ambiance surf et nature sauvage. On respire les embruns, on se balade à la recherche des beaux coquillages… On se baigne, aussi. Testez l’un des joyaux nationaux : Playa Conchal. À l’est, côté mer des Caraïbes, goûtez au paradis dans une eau azur et chaude toute l’année. Enfilez vos palmes et plongez au milieu du fabuleux récif corallien qui fait la renommée du parc national Cahuita. On vous prévient, à force de sourire d’émerveillement, vous risquez d’avaler un peu d’eau salée ! Pour vous désaltérer, commandez un “ batido ”, ce cocktail sans alcool qui marie des fruits mixés avec de l’eau (al agua) ou du lait (con leche). Tamarin, mangue, melon, carambole… testez les tous et osez les mélanges. Là, en sirotant tranquillement, laissez-vous aller à rêver et réfléchissez au programme des pro-chains jours : partir en quête du quetzal, l’oiseau vénéré des Mayas ; crapahuter dans les plantations de café de la vallée centrale ; randonner jusqu’au sommet du Cerro Chirripó, point le plus élevé du pays ; tester une retraite yoga à Montezuma… Ou reprendre un batido et faire une petite sieste… Après tout, c’est pas mal, ça aussi, non ?

On aime

Les sources d'eau chaude

La lave ne coule plus du volcan Arenal mais bouillonne dans le sous-sol, chauffant l’eau à 30°C ! Certaines sources sont en accès libre.

La hauteur

Tyroliennes, ponts suspendus… Vu de haut, le Costa Rica est encore plus beau !

On y va

  • Via Paris CDG au départ de Montpellier
  • 4 vols hebdomadaires
  • Avec Air France :
    • Chaque lundi, mercredi, jeudi et samedi
    • Du 29/10 au 30/03/19
  • Via Amsterdam au départ de Montpellier
  • 3 vols hebdomadaires
  • Avec KLM :
    • Chaque mardi, vendredi et dimanche
    • Du 02/11 au 30/03/19

> Réserver un vol vers le Costa Rica au départ de Montpellier

Le sens de la fête

Las Fiestas de Zapote : si vous vous trouvez à San José la semaine de Noël-Nouvel an, ne manquez pas ces festivités qui célèbrent le folklore costaricain (rodéos, sabaneros, parades).

Fiesta de los Diablitos : des hommes grimés à l’effigie du diable rejouent la bataille entre indiens  et espagnols... qui terminent cette fois vaincus. À voir à Boruca, du 30 décembre au 2 janvier

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de Montpellier.