Réouverture Aéroport (1)

L’ensemble des activités de l’Aéroport de Montpellier a repris normalement. Les passagers peuvent à nouveau accéder à l’aéroport. Vous pouvez contacter votre compagnie concernant le statut de votre vol.  En savoir plus

  • MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Un long week-end à Rome

Berceau de l’Empire romain et siège de la papauté, Rome fait rêver le monde entier. Mêlant élégance et nonchalance, la belle italienne incarne pour l’éternité une certaine idée de la Dolce Vita. Andiamo !

Jeudi après-midi – Dans les rues en Ape Calessino 

Le vol de Transavia décolle de Montpellier le jeudi en début d’après-midi et revient de Rome le dimanche matin. Parfait pour un long week-end ! A l’aéroport de Rome-Fiumicino, le train Leonardo Express  permet de rejoindre la gare de Rome-Termini au cœur de la ville éternelle en 32 minutes (17,9 €), et de remonter le temps. La Vespa est la meilleure solution pour se faufiler dans les ruelles, comme un vrai Romain ! Si la conduite de l’engin vous effraie, préférez l’Ape Calessino, le triporteur icône des sixties, avec chauffeur. Ruines antiques, placettes médiévales, trésors Renaissance et façades baroques font tourner les têtes, encore plus lorsque le soleil couchant fait scintiller les monuments. On s’autorise quelques pauses en route : une visite au Forum Romain et au Colisée, un stop à la Fontaine de Trevi et au Panthéon. A deux pas, le glacier Giolitti  promet de se rafraîchir les idées avant de terminer la soirée chez Etabli , bar à vins installé à deux pas de la baroque Piazza Navona aux exubérantes fontaines. Un vrai décor de cinéma ! 

Vendredi matin – Sur les traces d’Audrey Hepburn 

Dans le film Vacances Romaines, Audrey Hepburn adorait vagabonder du côté de la Place d’Espagne, surmontée par le romantique escalier en marbre de la Trinité des Monts. Au pied des marches, Rome étale avec élégance son quartier du luxe, autour des chics via dei Condotti, via del Corso et via Borgognona. On en profite pour faire un intermède « shopping » ! Boutiques Fendi, Gucci, Versace ou Armani gardées par de fiers cerbères au costume ajusté, maroquinier Tod’s et joaillier Bulgari… les marques italiennes n’ont rien à envier à leurs homologues françaises, même si beaucoup sont tombées dans l’escarcelle des géants hexagonaux du luxe ! Direction le toit-terrasse Acquaroof du chic hôtel The First Arte pour reprendre des forces. La cuisine à base de poissons et les cocktails sont délicieux ; et la vue divine.  

Vendredi après-midi – Escapades culturelles

Victime de son succès, il est désormais interdit de s’asseoir sur l’une des 135 marches de l’escalier de la Place d’Espagne sous peine d’amende. Mais rien n’empêche de le gravir, ou d’emprunter l’ascenseur ! Là-haut, Rome dévoile une facette plus culturelle. En prenant à gauche, on rejoint la Villa Médicis, élégant palais Renaissance qui abrite l’Académie de France. Des visites guidées sont organisées tous les jours (sauf le mardi). Le point de vue depuis les jardins qui cernent l’édifice renverse les cœurs. Si la température s’affole, rejoignez le parc voisin de la Villa Borghèse, poumon de Rome où l’on vient se balader, canoter sur les lacs ou simplement se reposer en profitant du doux soleil de l’automne. En son cœur, la galerie Borghèseabrite des chefs d’œuvre du XVIIème siècle, du Caravage à Titien et Raphaël. Réservation obligatoire.

Samedi matin – Au cœur de la chrétienté

Le Vatican est le plus petit Etat du monde, une enclave de 44 hectares au cœur de Rome. Evitez les grandes fêtes chrétiennes (sauf si c’est votre but de voyage) et venez tôt le matin, avant la foule, pour admirer la place Saint-Pierre qui peut accueillir jusqu’à 300 000 fidèles. Selfie obligatoire avec un des gardes suisses chargés de la surveillance, en habit Renaissance ! Après la visite gratuite de la basilique Saint-Pierre (qui ouvre ses portes à 7h du matin !), les plus audacieux peuvent entreprendre l’ascension des 136 mètres de sa coupole par un escalier étroit. Plus terre à terre, les onze musées du Vatican (1400 salles !) attirent les foules. Optez pour un billet coupe-file réservé sur internet (plus cher, mais pratique). Leur découverte s’achève par la chapelle Sixtine, la tête à l’envers pour admirer les fresques de Michel-Ange qui ornent le plafond. Attention : les musées sont fermés le dimanche, sauf le dernier dimanche du mois où l’accès est gratuit (mais la foule dense).

Samedi après-midi – Mettre la main à la pâte 

Aux abords du Vatican, l’ancien quartier populaire romain du  Trastevere est devenu à la mode, même si le linge sèche toujours aux fenêtres des étroites venelles. Idéal pour une balade hors du temps, au royaume de la pizza ! On peut même mettre la main à la pâte lors d’un atelier, par exemple au restaurant « Lo Studio ». Le chef pizzaiolo étale sa boule avec maestria, la lance en l’air et la rattrape avec agilité. Pas facile de reproduire les gestes ! Pour la garniture, les classiques ont du bon : tomates, mozzarella, olives et cœurs d’artichauts ; éventuellement des champignons ou poivrons. On enfourne fièrement la création dans le four à bois. Dix minutes plus tard, elle ressort croustillante. Reste à la décorer de basilic et à la déguster, en affichant fièrement un « c’est moi qui l’ai fait ! ».

 

Comment on y va ? avec Transavia, qui propose deux vols par semaine pour Rome (jeudi et dimanche).

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de MONTPELLIER.