• MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

4 raisons de partir en escapade à Rotterdam

La compagnie Transavia propose un vol direct entre l’aéroport de Montpellier et celui de Rotterdam durant toute la saison estivale. Idéal pour une escapade de quelques jours ou des vacances dépaysantes aux Pays-Bas.

1 – En prendre plein la vue

Un petit air de Manhattan

 

Située à 80 kilomètres au sud d’Amsterdam, Rotterdam n’a rien à voir avec son illustre voisine. Ici, pas de vieilles maisons patriciennes aux pignons crénelés (ou si peu), pas de labyrinthe de canaux mais une ville audacieuse qui regarde assurément vers le futur ; un carrefour économique, cosmopolite et multiculturel, en perpétuel mouvement ; ce qui fait de Rotterdam un haut-lieu du clubbing européen… Les amateurs d’architecture moderne y seront à leur aise. Largement détruite par les Allemands lors de la Seconde Guerre Mondiale, la deuxième plus grande ville des Pays-Bas a donné carte blanche aux plus fantasques architectes pour trouver un nouvel élan. Dans le sillage de l’élégant pont suspendu Erasmus dont l’unique pylône blanc haut de 140 mètres domine la ville (il est encore plus beau la nuit), des constructions audacieuses ont poussé vers le ciel : les trois tours du Kop Van Zuid imaginées par Rem Koolhaas, qui donnent à Rotterdam un petit air de Manhattan ; ou encore Euromast, l’un des gratte-ciels iconiques de la ville. Du sommet à 185 m, la vue file jusqu’à la mer. On peut également y grimper pour boire un verre et même y dîner.

 

2 – Se cultiver sans retenue

Une farandole de musées

Avec sa multitude de musées, Rotterdam est l’une des cités les plus culturelles d’Europe du nord. L’historique musée Boijmans Van Beuningen (le Louvre local) est fermé pour travaux, jusqu’en 2029. En attendant, les plus beaux joyaux de la collection sont exposés pas très loin de là, dans le Dépôt, un édifice en forme de bol coiffé d’un jardin suspendu. Passage obligé pour admirer notamment les toiles des maîtres hollandais, de Rubens à Van Gogh. Pour une partition plus moderne, il faut pousser les portes du Het Nieuwe Institut aux expositions souvent pointues ou du musée d’art contemporain Kunsthal Rotterdam, dont les seuls bâtiments subjuguent. Tout aussi spectaculaire, l’ultramoderne Museum Rotterdam, qui mêle la brique et le verre, retrace l’histoire de la ville. Ici, même la cuisine se met en scène. Il y a dix ans, Rotterdam a inauguré la Markthal (marché couvert), une arche géante en forme de fer à cheval et tapissée de 4000 panneaux photographiques figurant un jardin potager. Magasins et restaurants sont abrités dans cette halle « maraîchère » du futur.

 

3 – Filer vers le large

Un port aux dimensions XXL

 

A quelques encablures de la mer du Nord, à l’embouchure du Rhin et de la Meuse, Rotterdam est tout simplement le plus grand port de commerce d’Europe, qui fait travailler 300 000 personnes ! Impossible de ne pas l’explorer, lors d’une agréable croisière à bord d’un bateau de la compagnie Spido qui emballera tout autant les couples romantiques que les familles et amis en mal d’expériences insolites. Larguez les amarres ! Les grues émergent à l’horizon, inquiétantes araignées de fer attrapant dans leurs crochets les Lego géants des super containers qui patientent le long des quais ; le bateau approche les cargos et pétroliers, les entrepôts et bassins de carénage, fait découvrir le travail des marins et des dockers... Pour compléter l’expérience, terminez la balade par une visite au Maritiem Museum aménagé sur les quais historiques de la ville. De l’histoire des transatlantiques racontée à coup de maquettes jusqu’à la découverte de quelques anciens bateaux (dont un navire blindé de la marine hollandaise), on rêve de voyages au long cours. 

 

4 – Découvrir une campagne rieuse

De moulins en tulipes !  

 

Si Rotterdam regarde vers le futur, elle cache également quelques vieux quartiers oubliés. Delfshaven est l’un d’eux. Epargné par les bombardements, ce petit bassin portuaire a gardé son vieux charme intact, avec ses maisons en brique et ses péniches d’un autre temps sur lesquelles veille un moulin à vent à l’allure désuète. Pour rester dans le ton, il faut également sortir de la ville, par le train ou le bateau. A une vingtaine de kilomètres, Dordrecht est la plus ancienne ville des Pays-Bas à l’exquis centre protégé. On peut combiner sa découverte avec la visite des 19 moulins datant du XVIIème siècle du village de Kinderdijk. Le site - un vrai cliché hollandais – est classé au patrimoine de l’Unesco. Autre cité de charme qui a vu naître Vermeer, Delft dévoile de jolies maisons patriciennes le long de ses canaux et émerveille par ses faïences. Et tant qu’à aligner les clichés, ajoutez une escapade jusqu’au jardin Keukenhof (à 50 km de Rotterdam). Ses 32 hectares se colorent de sept millions de tulipes, jacinthes, narcisses et autres tulipes pendant huit semaines, de mars à mai.

 

Acheter un vol pas cher pour Rotterdam : Transavia relie l’aéroport de Montpellier à Rotterdam du 19 avril au 27 septembre, avec deux à trois vols par semaine. 

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de MONTPELLIER.