• MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Quatre nouveautés pour (re)découvrir Berlin

Audacieuse et créative, Berlin se réinvente en permanence. Nous vous proposons quatre nouvelles adresses, points de départ pour (re)découvrir les quartiers de la capitale allemande.

Hôtel The Hoxton, pour explorer le quartier de Charlottenburg

Une décoration aux courbes douces et nuances subtiles, en hommage au patrimoine Art Nouveau des édifices, un restaurant proposant une cuisine indienne pour mieux rappeler la diversité culturelle locale et une grande terrasse extérieure… Au cœur du quartier de Charlottenburg, tout à l’ouest, l’hôtel The Hoxton (exploité par le groupe français Accor) est la nouvelle pépite trendy de Berlin, adresse de bon goût et lieu de chute idéal pour découvrir les environs. A deux pas de là, on visite le château de Charlottenburg, résidence d’été royale au début du XVIIIème siècle. Décors de style rococo prussien, galerie d’or, cabinet des porcelaines et trésors impériaux, mausolée caché dans les jardins et belvédère… on en prend plein les yeux ! La balade se poursuit le long du Kurfürstendamm (le Ku’Damm comme disent les Allemands), le plus célèbre boulevard de Berlin Ouest jalonné de cafés et magasins de grande marque. De part et d’autre, les occasions de s’émerveiller ne manquent pas : dans le zoo de Tiergarten où s’épanouissent Meng Meng et Jiao Qing, deux pandas géants ; ou devant la « dent creuse », le surnom d’une ancienne église. Détruit pendant la seconde guerre mondiale, le clocher a été conservé en l’état et flanqué d’une tour moderne. Comme le symbole d’une ville qui se projette dans le futur sans tourner le dos à son histoire. https://thehoxton.com/fr/charlottenburg/

Forum Humboldt, pour se cultiver au cœur de Berlin

Il y a du nouveau dans le centre historique de Berlin ! A deux pas de l’iconique Alexander Platz dominée par sa gigantesque tour de télévision, le nouveau Forum Humboldt parachève la mue de la capitale entamée avec la chute du mur en 1989. Il a poussé en lieu et place de l’ancien château prussien. Les communistes l’avaient rasé en 1950 pour le remplacer par un moderniste Palais de la République, à son tour détruit. Inauguré en 2021, le nouvel édifice reproduit les façades baroques sculptées du bâtiment originel, mêlé à des éléments ultramodernes en béton. Voilà qui donne envie de pousser les portes. Deux vastes places centrales bordées de colonnes desservent les lieux d’exposition dédiés à l’histoire de Berlin et deux musées flambant neuf. Le premier est consacré à l’art asiatique, le second dévoile des collections ethnologiques. Ce voyage au cœur de toutes les cultures se poursuit à deux pas de là, de l’autre côté de l’Avenue Unter den Linden, les Champs-Elysées berlinois. On y découvre le dôme géant de la cathédrale et les cinq musées historiques, construits à l’époque des monarques prussiens et réunis sur la bien-nommée Ile aux Musées. Il faudrait des jours pour tout voir. Les pressés se contenteront d’admirer ses plus célèbres chefs-d’œuvre : la gigantesque Porte d’Ishtar (une des huit portes de Babylone) exposée au Pergamon Museum ou le buste de Néfertiti (Neues Museum). www.humboldtforum.org/en/

Manifesto Market, pour remonter l’histoire

A côté des « biergarten » où l’on déguste une bière en plein air, Berlin aime surprendre. C’est le cas dans le flambant neuf Manifesto Market, le plus grand « food-hub » d’Europe avec 22 restaurants, 4 bars et une large programmation culturelle. Il s’est installé sur Postdamer Platz, emblématique de la capitale. Seules les photos couleur sépia rappellent que jadis, elle était son cœur bouillonnant, un carrefour envahi par les calèches puis les voitures, cerné de cafés et théâtres. Entièrement détruite par les bombardements lors de la seconde guerre mondiale, la place était située sur le no man’s land durant la période du mur et resta à l’état de ruines durant 40 ans. Sa reconstruction, portée par des architectes de renom comme Renzo Piano ou Richard Rogers, déconcerte ; comme ce vaste centre commercial protégé par un chapiteau de verre suspendu dans les airs. Du mur qui coupait la ville en deux, il ne reste qu’une ligne de pavés au sol qui symbolise son tracé et sert de fil rouge pour découvrir les lieux emblématiques de Berlin. En suivant Eberstraße, on rejoint la porte de Brandebourg et le Reichtag, le parlement allemand. En chemin, les 2711 blocs de béton du Mémorial aux juifs assassinés d’Europe glacent le sang. Tout près de là, Topographie de la Terreur a été aménagé sur les anciens quartiers généraux de la Gestapo. Le lieu permet de mieux comprendre l’arrivée des nazis au pouvoir et le régime de la terreur de 1933 à 1945.

 

Musée des jeux vidéo, pour une virée trendy à Prenzlauer Berg

Avis aux millénials ! Tout près d’Alexander Platz, le musée des jeux vidéo a récemment ouvert ses portes. Ceux qui ont grandi avec Space Invaders et Pac-Man seront aux anges, leurs enfants également ! Dans ce Berlin Est, les modes se font et se défont à grande vitesse. On en profite pour filer plus loin, dans le quartier de Prenzlauer Berg, nouveau paradis des bobos ; par exemple de part et d’autre de Schönhauser Allee, long boulevard qui réserve de nombreuses surprises. Petits commerces, magasins de déco et boutiques de créateurs permettent de faire chauffer sa carte de crédit, loin des enseignes internationales standardisées. Chez Avesu (sur Schivelbeiner Straße), pas de cuir, de laine ou de feutre mais des chaussures véganes à base de fibres naturelles ; encore plus tendance que les célèbres sandales allemandes Birkenstock ! Vous préférez les vêtements vintages ? Direction Schneewitte (sur Hufelandstraße), qui propose des articles d’occasion à prix raisonnables. Les amateurs de voyage dans le temps pourront également pousser la porte de VEB Orange (Oderberger Straße) dont les rayons débordent d’objets des années 60 et 70. En version plus contemporaine, ORTefinder propose des objets design pour refaire sa déco. On achève cette virée shopping dans l’ex brasserie Schultheiss, réhabilitée en complexe culturel.  www.computerspielemuseum.de 

Comment on y va ? Avec Transavia, qui relie Montpellier à Berlin deux fois par semaine (jeudi et dimanche), du 6 juillet au 3 septembre. www.transavia.com  
 

 

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de MONTPELLIER.