• MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Quatre nouveautés pour (re)découvrir Rome

La ville éternelle n’est pas figée dans les vieilles pierres. Hôtels, musées et attractions réinventent ses quartiers, pour une expérience toujours plus spectaculaire. Découvrez quatre nouveautés pour (re)découvrir Rome !

1 – Rejouer la Dolce Vita dans les rues de Rome

Parmi les hôtels qui ont récemment ouvert leurs portes à Rome, le Six Senses mérite une attention particulière. Les prix s’envolent mais l’expérience est unique. Niché dans les murs du Palazzo Salviati Cesi Mellini du XVème siècle, il est axé sur l’élégance et le bien-être avec un somptueux spa ; idéal pour se détendre après de longues balades. Les plus célèbres monuments ne sont qu’à quelques minutes de marche : l’exubérante fontaine de Trévi, la baroque piazza Navona ou encore le Panthéon vieux de deux millénaires. Attention : depuis juillet, son accès est payant (5 €).  L’hôtel est également idéalement situé pour les « fashion victimes », par exemple autour des chics via dei Condotti et via del Corso où se succèdent les boutiques de luxe. A défaut de faire chauffer sa carte de crédit, les vitrines des belles italiennes - Fendi, Gucci, Versace, Armani ou Bulgari – donnent le tournis. La journée s’achève sur le rooftop de l’hôtel, pour déguster un spritz* en profitant d’une vue à 360°.  

 

* l'abus d'alcool est dangereux pour la santé à consommer avec modération.

2 – Marcher dans les traces des gladiateurs

Stars de l’Antiquité, les gladiateurs sont intimement liés à l’histoire du Colisée. Pour leur rendre hommage, le plus grand amphithéâtre romain jamais construit (aussi haut qu’un immeuble de 12 étages, il pouvait réunir 50 000 spectateurs) accueille une exposition, jusqu’au au 14 janvier. Elle est liée à la restauration du cryptoportique (galerie) qui reliait l'arène au quartier où les combattants s’entraînaient avant les combats. A noter que désormais, le Colisée se découvre également de nuit (avec Coopculture), pour une expérience magique lorsque les ombres et jeux de lumière font revivre le site. Les passionnés des péplums ajouteront une visite des ruines voisines du Forum, avant de rejoindre le musée des gladiateurs aménagé à trois kilomètres de là, à l’angle du Panthéon et de la Piazza Novana. On y découvre des casques et des cuirasses, des épées et des boucliers, pour une plongée dans la cruelle réalité des combats. 

3 – Contempler les étoiles depuis la résidence du Pape

Si la Basilique Saint-Pierre et les fabuleux musées du Vatican (où l’on admire les plafonds de la Chapelle Sixtine peints par Michel-Ange) sont incontournables, d’autres sites liés à la papauté se visitent. Comme la résidence d’été du pape située à Castel Gandolfo, à une vingtaine de kilomètres de Rome et accessible par le train depuis la gare de Roma Termini. Depuis 2016, on pouvait déjà découvrir les beautés du palais apostolique et les merveilleux jardins. La visite du site s’est encore enrichie avec l’ouverture au public de la Specola Vaticana, un des plus anciens observatoires astronomiques du monde. On y découvre notamment les splendides Coupoles Barberini qui abritent les télescopes historiques. Des experts guident les visiteurs parmi les appareils, les œuvres d’art liées à l’astronomie et une collection de météorites. https://tickets.museivaticani.va
 

4 – Se laisser impressionner dans les nouveaux musées

Quand on évoque Rome, on imagine Antiquité et vieilles pierres. Mais Rome sait aussi regarder vers le futur. Depuis quelques semaines, la ville accueille Ikono, musée immersif également installé à Madrid et Barcelone. A deux pas du Panthéon, il plonge les visiteurs dans des décors immersifs et des installations interactives qui stimulent tous les sens. Ainsi la « salle des lanternes infinies » qui propose un voyage surréaliste à travers l’ombre et la lumière ou les « bains romains », un immense bassin de bulles invitant les visiteurs à plonger dans le temps. Dans la même veine, le Musée des illusions a ouvert ses portes à Rome à la fin de l’année dernière. Les visiteurs participent, prennent des photos et videos à partager (ou pas !) sur les réseaux sociaux, lors de 70 expériences visuelles et illusions d’optique qui trompent le cerveau ; comme cette salle aux miroirs infinis donnant l’impression de flotter dans les airs. Aussi amusant que bluffant ! https://ikono.global/fr et https://moiroma.it

 

Comment on y va ? Avec Transavia, qui propose deux vols par semaine (jeudi et dimanche) pour Rome.

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de MONTPELLIER.