Grève nationale

Perturbations prévues ce mardi 7 février. Tout au long de la journée de mardi, des perturbations sont possibles et nous vous invitons à consulter l'état de votre vol et à vous rapprocher de votre compagnie aérienne.  En savoir plus

  • MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Stockholm en cinq étapes

Cité ouverte sur la nature, la capitale suédoise s'est aussi imposée comme un spot culturel majeur. Une destination dans l’air du temps, idéale pour un break de quelques jours.

Jour 1, matin – Les charmes de la vieille ville

Stockholm a été bâtie sur 14 îles, reliées par un enchevêtrement de ponts, métros et ferries. Pour prendre vos marques, commencez par Gamla Stan, la vieille ville construite au XIIIème siècle. Avec son dédale de ruelles et places pavées, c’est un vrai décor de conte de fées. Entre deux flâneries, on pousse les portes de la cathédrale Storkyrkan pour admirer ses riches intérieurs ; on file jusqu’au Palais Royal pour s’amuser de la relève de la garde avant de reprendre des forces à la terrasse d’un café de la place Stortorget aux jolies maisons colorées. Pour parfaire cette « mise en atmosphère », empruntez le pont qui conduit à l’îlot voisin de Skeppsholmen. De là, vous réussirez la photo parfaite sur la vieille ville, le Palais Royal et le Grand Hôtel, adresse iconique pour un week-end romantique, à condition d’y mettre le prix… Moins cher, on peut dormir sur le bateau STF Al Chapman, un trois-mâts amarré sur Skeppsholmen et transformé en… auberge de jeunesse ! 

 

Jour 1, après-midi – Södermalm, paradis trendy 

Un autre pont, et vous voilà au pied de l’Hôtel de Ville, tout de briques. Ses intérieurs fastueux, dont la Salle dorée ornée de 18 millions de carreaux de mosaïque, accueillent chaque année le grand banquet qui suit la remise des prix Nobel. Pas sûr que les convives prennent le temps de grimper au sommet de la tour de 106 mètres qui coiffe l’édifice. Pourtant, de là-haut, le panorama vaut toutes les récompenses. Juste en face, l’île de Södermalm est à portée de marche. Avec ses boutiques de créateurs, galeries d’art, magasins vintage ou branchés et friperies, elle est devenue le paradis des hispters barbus et des adeptes du shopping trendy. Mais ici, on se cultive aussi ; par exemple au Fotografiska, le musée de la photographie abrité dans l’ancienne douane du port. On peut également explorer le quartier en marchant sur les traces des héros de la saga littéraire Millenium, qui s’y déroule en partie. Elle a plus fait pour la Suède que n'importe quelle campagne publicitaire ! 

 

Jour 2, matin – Östermalm, pour le design 

Le quartier d’Östermalm vaut bien qu’on lui consacre une matinée. D’abord pour son marché couvert, inauguré en 1888 et devenu le rendez-vous des amateurs de brunchs. Sur les étals, les spécialités locales trônent en bonne place, fruits de mer et harengs, viandes de wapiti et d’élans, pains suédois et chocolats… On peut les déguster dans les restaurants installés sur place, avant de flâner le long des quais, sur l’avenue Strandvägen. Mais le quartier concentre également quelques-unes des plus célèbres boutiques de design scandinave, pour un souvenir de bon goût. On pousse les portes de Svenskt Tenn ou de Malmstenbutiken pour dénicher quelques objets inédits, on fait chauffer sa carte de crédit le long de la rue de Nybrogatan qui aligne les magasins branchés, Kasthall ou Nordiska Galleriet. Un peu plus loin, Norrmaln est le centre moderne de Stockholm. Autour de la gare centrale, centres commerciaux et grands magasins attirent les badauds. 


Jour 2, après-midi – Djurgarden, mise au vert 

Sur l’île de Djurgarden, on recharge les batteries dans les espaces verts. Si les habitants la fréquentent pour leur footing, elle accueille également quelques-uns des plus célèbres musées de Stockholm. Le musée Vasa est à coup sûr le plus célèbre. Il expose un bateau intact du XVIIème à la triste histoire : il sombra dans le port le jour de son inauguration en 1628 et ne fut redécouvert qu’en 1961, envasé. Résultat : 95% des objets sont d’origine. A deux pas, Skansen est un écomusée en plein air qui regroupe les habitats traditionnels du pays en un même lieu, pour une authentique remontée dans le temps. Plus pop, le musée Abba rend hommage au célèbre groupe suédois. Interactif, il permet même aux visiteurs de se placer dans la peau du cinquième membre virtuel en enregistrant une chanson ou de jouer dans un vidéo clip. Pour vous remettre de vos émotions, optez pour un dîner au restaurant Aira, nouvelle adresse étoilée du guide Michelin installée sur l’île. 
 

 

Jour 3 – un archipel fort en expériences 

Stockholm est installée au cœur d’un archipel de 24 000 îles et îlots qui s’étire sur 120 kilomètres, là où se mêlent les eaux du lac Mälaren et de la mer Baltique. Cet environnement privilégié a valu à la ville d‘être désignée capitale verte européenne en 2010. En été, l’eau peut atteindre 22° et on fait trempette sur l’une des vingt plages de sable ou de rochers de la ville. Plusieurs compagnies touristiques ou de ferries (par exemple Waxholmsbolaget) proposent également de prendre le large, vers les quatre îles de l’archipel Fjäderholmarna (30 mn de bateau), ou vers Vaxholm. Durant l’été, son ambiance de petit port de pêche attire les habitants de Stockholm qui y possèdent de jolies maisons en bois rouge. A l’ombre de la forteresse, on déambule dans les ruelles avant de rejoindre la plage d’Eriksöbadet. Pour une ambiance encore plus balnéaire, on pourra pousser jusqu’à l’île de Sandhamm, aux jolies étendues de sable. Dépaysant !

Comment on y va ? Avec SAS, qui propose deux vols par semaine du 3 juillet au 9 août. 

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de MONTPELLIER.