Infos vols & services COVID

Consulter le programme de vols et services COVID  En savoir plus

Jeu Transavia France

Tentez de gagner 2 billets d'avion pour Rennes avec Transavia France au départ de Montpellier  En savoir plus

  • MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Miel de l’aéroport de Montpellier : un excellent millésime

L’aéroport vient de procéder à sa cinquième récolte de miel. Les analyses d’un laboratoire indépendant décrivent un miel en tout point conforme à la réglementation en vigueur.

En mai 2017, l’Aéroport de Montpellier-Méditerranée (AMM) signait une convention avec le syndicat d’apiculteurs « L’Abeille héraultaise » et Jean-Pierre Almes, apiculteur et ancien chef-électricien de l’aéroport. Dans ce cadre, trois ruches avaient été installées sur la prairie aéroportuaire. Cet automne, l’aéroport a ainsi procédé à sa cinquième récolte de miel.
Cette démarche est tout sauf anecdotique. En effet, l’abeille pollinise de nombreuses plantes cultivées ou sauvages, dont regorgent les 470 hectares de la plateforme d’AMM. A ce titre, l’abeille est donc un partenaire essentiel et précieux dans l’équilibre des écosystèmes et la gestion durable de la biodiversité.

Par souci de transparence et conformément à ses engagements, l’aéroport rend publics les résultats du rapport d’analyse effectué par AB Labo, laboratoire indépendant agréé COFRAC (Comité Français d’Accréditation). Concernant les métaux lourds, les pesticides mais aussi les 16 HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques qui sont des constituants naturels du charbon et du pétrole, ou qui proviennent de la combustion incomplète de matières organiques telles que les carburants, le bois, le tabac) « les résultats sont conformes à la réglementation européenne ».
L’analyse pollinique qualitative précise que le miel de l’aéroport de Montpellier est un « miel de fleurs » provenant majoritairement de castanea (châtaignier), mais aussi de rubus (ronce), thymus (thum), apiacées (appelées autrefois ombellifères et qui regroupent des plantes comme les carottes sauvages ou le fenouil), rosacées, trifolium repens (trèfle blanc), onobrychis (sainfoin), salix (saule), ligustrum (troène), plantago (plantain) ou autre gleditsia (févier d’Amérique)...

Côté sensoriel, le laboratoire décrit, en sus d’une texture crémeuse, « des saveurs végétales et fleuries ». 

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de MONTPELLIER.