Infos vols & services COVID

Consulter le programme de vols et services COVID  En savoir plus

Jeu Voyage à Miami

Tentez de gagner 2 billets pour Miami avec Air France au départ de Montpellier  En savoir plus

  • MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Montpellier / Copenhague : 25 ans de fidélité !

La ligne Montpellier/Copenhague a contribué à faire découvrir l’art de vivre du Languedoc à des milliers de Scandinaves. Jean-François Pouget, directeur marketing et de la communication de l’Agence de Développement Touristique de l’Hérault, revient sur cette aventure.

Quel souvenir gardez-vous de l’inauguration de la ligne Montpellier/Copenhague, il y a 25 ans ?

Il est excellent, d’autant que j’ai pris l’avion à cette époque ! De mémoire, il s’agissait d’un petit appareil de Cimber Air. Je réalisais une émission de tourisme pour France Bleu et j’avais profité de cette nouvelle ligne pour effectuer des reportages sur le Danemark. Cimber Air était une compagnie familiale originaire de la petite ville de Sonderborg. J’avais même pu rencontrer son fondateur, le capitaine Ingolf Nielsen. Il habitait dans une ferme où il y avait une piste d’atterrissage ; un souvenir inoubliable ! Depuis, Cimber Air a connu de nombreuses turbulences. La compagnie scandinave SAS a repris 26% de son capital en 1998 puis elle est devenue Cimber Sterling à la suite du rachat de la marque Sterling. Elle a opéré de nombreux vols entre Copenhague et les métropoles européennes avant de faire faillite. Fort heureusement, la ligne vers Montpellier a perduré, et plutôt deux fois qu’une puisqu’elle est désormais opérée par deux compagnies : SAS qui vole de fin juin à mi-août avec deux rotations par semaine, et la compagnie à bas prix Norwegian qui propose deux vols hebdomadaires de début mai à mi-octobre

En quoi cette ligne est importante pour la région ? 

En 2019, avant la crise sanitaire, la clientèle étrangère représentait 35% de la fréquentation touristique de l’Hérault, soit plus de 18 millions de nuitées. Ces touristes étrangers viennent principalement dans le département entre mai et octobre et sont un élément important de la politique de l’Agence de Développement Touristique de l’Hérault qui a pour mission de développer l’attractivité du département, d’accroître ses parts de marché en affirmant les valeurs de la région, d’accompagner la transition numérique mais également environnementale, en misant sur les paysages et grands sites, l’oenotourisme, le rayonnement culturel et les activités de pleine nature. Dans un contexte fortement concurrentiel entre les destinations, et alors que les aléas sont nombreux, il est important de diversifier les clientèles. A ce titre, le rôle de l’aéroport de Montpellier-Méditerranée est essentiel. Sans ligne aérienne, il est difficile de faire venir les touristes européens ! 

 

Quelles sont les attentes des Danois ? 

Des trois pays scandinaves, le Danemark est celui qui possède la culture la plus proche de la France. Même s’ils descendent des Vikings, les Danois sont un peu les Latins de la Scandinavie. Ils sont épicuriens dans l’âme, apprécient le vin et la convivialité. En toute logique, ils se sentent bien dans le Languedoc. D’ailleurs, l’ex-Premier Ministre du Danemark Anders Rasmussen, devenu secrétaire général de l’OTAN de 2009 à 2014, possède une maison à Olargues, au cœur du parc naturel régional du Haut-Languedoc. En 25 ans, ce sont plusieurs dizaines de milliers de Danois qui ont pu découvrir la région. Ils apprécient les plages bien évidemment, sa lumière, mais aussi l’arrière-pays et notamment les vignobles et la gastronomie. Ils aiment le style de vie convivial et authentique, loin des excès d’autres régions méditerranéennes, et n'hésitent jamais à parcourir de grandes distances pendant leurs vacances pour voir du pays. Autres points essentiels : la clientèle danoise dispose d’un pouvoir d’achat important, avec un panier moyen pour leurs vacances de 1,5 à 2 fois supérieur à celui des Français, et leurs dates de vacances leur permettent de voyager au printemps et à l’automne, contribuant ainsi à mieux lisser la saison touristique de l’Hérault. 

Comment assurez-vous la promotion de la région ?

Depuis 25 ans, l’Agence de Développement Touristique de l’Hérault a multiplié les opérations de promotion et les accueils de journalistes pour faire découvrir le Languedoc, aux côtés de l’aéroport. Comparé à l’Allemagne ou la Grande-Bretagne, le Danemark est un petit marché, de six millions d’habitants. Mais ils voyagent beaucoup et Copenhague est un hub relié à de nombreuses villes scandinaves, d’où il est ensuite facile de rejoindre Montpellier. Parmi les actions spectaculaires réalisées dans le passé, citons des rencontres autour de la cuisine entre nos chefs stars Jacques et Laurent Pourcel et le Noma de Copenhague, considéré comme l’un des meilleurs restaurants du monde. L’oenotourisme constitue un autre élément central. Dans le passé, nous avons mis en place un partenariat avec une chaîne danoise de distribution de vin pour promouvoir nos crûs, organisé un concours de la plus belle vitrine consacrée au Languedoc. Le Covid a mis à mal nos actions mais nous pourrions les reprendre dans le futur. Pour ce, nous envisageons de réaliser une étude afin d’évaluer quelles sont les nouvelles attentes de la clientèle. Plus que jamais, le Danemark est un marché important. 

Comment on y va ? Avec SAS qui vole de fin juin à mi-août avec deux rotations par semaine, et avec Norwegian qui propose deux vols hebdomadaires (lundi et vendredi) jusqu’à fin octobre

 

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de MONTPELLIER.