Réveillonnez au départ de Montpellier ! | Aéroport Montpellier Méditerranée

Déplacement des places de parking PMR

Modernisation du dépose-minute et déplacement des places de parking PMR  En savoir plus

  • MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Réveillonnez au départ de Montpellier !

Quand Noël et le Nouvel an approchent, les plus beaux monuments de la planète s’illuminent, les décorations habillent les rues et les vitrines s’animent. Goûtez à notre menu de fêtes, avec quatre destinations à découvrir au départ de l’Aéroport de Montpellier.

Paris, à la découverte des nouveaux lieux de la capitale 

Que fait-on à Paris ?

Des Champs-Elysées au Village Montorgueil, la Ville Lumière scintille comme une boule à facettes durant les fêtes. Pour ne rien manquer des décorations, embarquez dans le bus panoramique d’Open Tour, qui propose un tour « illuminations de Noël » à la tombée de la nuit. Dans les vitrines des grands magasins, automates et décors féeriques font briller les yeux des petits et des grands. Au BHV Marais, Mary Poppins joue les vedettes alors qu’aux Galeries Lafayette, les vitrines de 2018 ont été en partie imaginées par des enfants. Cette année, plusieurs nouveaux marchés de Noël animent la capitale : dans le jardin des Tuileries (patinoire, grande roue…), place de l’Hôtel de Ville (forêt illuminée, carrousel de chevaux de bois), autour de Beaubourg ou sous la Canopée du Forum des Halles. La météo est frisquette ? Partez à la découverte des nouveaux musées de la capitale. L’Atelier des Lumières propose une immersion visuelle dans l’univers du peintre Klimt; Lafayette Anticipations est un nouveau lieu situé dans le Marais dédié à l’art contemporain. Il y a encore le 11 Conti pour tout savoir de la Monnaie de Paris, l’Institut Giacometti qui reconstitue l’atelier parisien du sculpteur, ou encore l’appartement atelier de l’architecte Le Corbusier. Enfin, n’oubliez pas les expositions consacrées à Miro au Grand Palais et à Picasso au Musée d’Orsay, et l’extraordinaire itinéraire nocturne du Jardin des Plantes, jalonné d’imposantes structures lumineuses.   

Comment on y va ?

Avec Hop ! Air France, qui propose jusqu’à 14 vols par jour vers les aéroports d’Orly et Roissy.   
 

Mulhouse, une ville qui ne manque pas d’étoffes

Que fait-on à Mulhouse ?

L’Alsace est une terre de marchés de Noël et Mulhouse  n’échappe pas à la tradition, avec ici une particularité : le « tissu de Noël », en hommage à l’industrie textile qui contribua à la richesse de la ville durant deux siècles. Chaque année, les rues du centre historique, l’Hôtel de Ville et les chalets du marché de Noël installés sur la place de la Réunion s’habillent de tissus chaleureux et chatoyants. Voilà une belle occasion de découvrir les produits artisanaux locaux, d’acheter les décorations de son sapin mais aussi de goûter aux spécialités culinaires locales, « bredele » (petits fours à l’anis, aux amandes…), pains d’épices et autres tartes flambées. De quoi se donner du cœur à l’ouvrage pour explorer ensuite les belles avenues bordées de demeures bourgeoises; quelques monuments aussi, comme la maison Mieg du 16ème siècle, l’ancien Hôtel de Ville de style Renaissance qui héberge le musée historique ou le temple Saint-Etienne, le plus haut monument protestant  de France (97 m). La météo alsacienne est frisquette ? Mulhouse, qui fut surnommée le « Manchester français » au XIXème siècle, témoigne des riches heures industrielles à travers plusieurs musées exceptionnels. Ente la Cité de l’Automobile (500 véhicules de toutes les époques), la Cité du Train (le plus grand musée ferroviaire d’Europe) et l’Ecomusée d’Alsace (un village de 72 habitations traditionnelles), les papas et leurs enfants seront aux anges ! 

Comment on y va ?

Avec Easyjet qui relie Montpellier à l’aéroport de Bâle/Mulhouse, jusqu’à 3 fois par semaine. 

Londres, nuits magiques au pays d’Harry Potter 

Que fait-on à Londres ?

Si le Brexit est teinté d’incertitudes, la baisse de la livre sterling qui en découle est l’occasion de traverser le Manche sans se ruiner. Depuis les somptueuses illuminations qui éclairent la commerçante Oxford Street et l’élégante Regent Street (300 000 lumières !) jusqu’à l’arbre de Noël qui domine Trafalgar Square, en passant par les lustres de gui qui décorent les halles de Covent Garden, l’émerveillement est partout. Les boutiques sont au diapason. Les gourmands se précipiteront à l’assaut des délices du magasin Harrods (osez le pudding de Noël !), alors que les enfants s’émerveilleront dans les allées de Hamleys, le temple londonien du jouet. Au pays d’Harry Potter, il convient aussi de découvrir les décors enneigés de Poudlard aux Studios Warner Bros (là où furent tournés les films), facilement accessibles par le train depuis le centre de Londres. Autre valeur sûre pour les enfants : le V&A Museum of Childhood. Du premier ours en peluche (le fameux Teddy Bear) jusqu’aux consoles vidéo, les jouets en sont les stars. A moins de préférer Hyde Park. Durant les fêtes, le parc londonien accueille Winter Wonderland (patinoire, cirque, grande roue, marché de Noël…). Les rives de la Tamise, dans le quartier de South Bank, ne sont pas en reste. On découvre leurs décorations avec un sachet de châtaignes grillées, avant de déguster les spécialités du Borough Market si cher à Bridget Jones. Le fleuve est aussi l’endroit idéal pour admirer le feu d’artifices qui embrase la ville le soir de la Saint-Sylvestre. Mais avant, vous aurez tout loisir de faire chauffer votre carte de crédit. Car à Londres, les soldes démarrent… le 26 décembre ! 

Comment on y va ?

Avec Easyjet, qui propose jusqu’à un vol par jour pour l’aéroport de Londres-Gatwick durant tout l’hiver. 

New York, quand Big Apple fait le « Show » !

Que fait-on à New York ?

Six millions de personnes sont attendues à New York pour les fêtes de fin d’année. Pour le réveillon du Nouvel An, on se donne rendez-vous sur Times Square. Sous les enseignes lumineuses, la foule égrène les dernières secondes de l’année lors de la traditionnelle cérémonie de la «Ball drop», une boule géante qui descend le long d’un mât et symbolise le passage à la nouvelle année; avant de faire la fête sous une pluie de confettis. Car à New York, on aime le show ! Par exemple à Dyker Heights (Brooklyn), le quartier le mieux décoré des Etats-Unis à découvrir au chaud, lors d’une excursion en bus. La concurrence est rude avec le sapin de 17 mètres orné de 30 000 ampoules du Rockefeller Center. Sur la patinoire installée aux pieds des gratte-ciel, il y a foule ! Plus original : le sapin en origami du Musée d’histoire naturelle, réalisé avec 8000 pièces en papier pliées à la main. Si le froid s’en mêle, engouffrez-vous dans un théâtre de Broadway pour assister à une comédie musicale, le Roi Lion, Aladdin ou La Reine des Neiges. Autre option : le shopping, dans les grands magasins aux vitrines décorées (Bloomingdale’s, Macy’s), mais aussi dans les centres commerciaux. Parmi eux, l’Oculus, nouvelle icône architecturale située au pied du One World Trade Center. Sous ses ailes blanches de béton, une gigantesque nef souterraine abrite des dizaines de boutiques. Autre nouveauté : l’Empire Outlets, situé à Staten Island, l’un des quartiers de New York que l’on rejoint gratuitement en ferry (en passant devant la Statue de la liberté). Il concentre une centaine de marques à prix cassés. 

Comment on y va ?

Avec Air France et KLM, en transitant via les aéroports parisiens d’Orly et Roissy, ou d’Amsterdam. 

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de Montpellier.