• MenuMenu
  • RechercheRechercheRechercher
    Fermer
  • Se connecterSe connecterSe connecter

Retrouvez la forme en Tunisie

Des palais orientaux de Tunis aux voluptueux centres de thalasso et de bien-être qui jalonnent la côte, la Tunisie est la destination idéale pour faire un break sans se ruiner, au départ de Montpellier.

1 – Découvrir Tunis, capitale aux influences entremêlées

La large avenue Habib-Bourguiba ombragée de ficus traverse la ville basse de Tunis, souvenir du protectorat français. Les chics façades des immeubles art-déco partagent les trottoirs avec les banques internationales et les hôtels internationaux, jusqu’à la porte de France (Bab El-Bahr). De l’autre côté, c’est un autre monde : celui de la médina aux blanches maisons, vieille de 700 ans et inscrite au patrimoine de l’humanité. A Tunis, on aime mêler les cultures et faire le grand écart ! Voilà qui ajoute aux charmes de la capitale. Ici un palais aux murs fanés et percés de portes richement décorées, là le singulier minaret octogonal de la mosquée Sidi Youssef, plus loin une médersa… Dans le lacis inextricable des ruelles, tout autour de la Grande Mosquée El-Zitouna, les odeurs d’épices taquinent le nez et les souks s’animent. Devant leurs minuscules boutiques débordant de tapis, de céramiques bleues et de cuivres étincelants, les marchands interpellent les touristes à coup de « par ici les gazelles », « soyez les bienvenus les zébus ». Beaucoup se contenteront d’une paire de babouches ou d’un petit bijou, avant de s’extirper de la foule grouillante en grimpant sur la terrasse perchée d’un café pour admirer les toits qui filent jusqu’à la mer…
    

 

2 – Explorer les faubourgs riches de belles histoires

Engloutie par Tunis, Carthage est devenue une chic banlieue résidentielle. Pas très loin du port de la Goulette où accostent les ferries et cargos du monde entier, son simple nom continue à faire briller les yeux des passionnés de culture et d’histoire. Le site de la ville antique bâtie par les Phéniciens s’ouvre au pied de la cathédrale Saint-Louis. D’ici, la vue divine plonge sur la mer. Les vestiges - thermes d’Antonin, théâtre, musée – avalés eux-aussi par les villas modernes qui ont pris possession des collines, sont parfois difficiles à appréhender. Alors on combine la visite avec les musées de Carthage ou du Bardo à Tunis, joyau national qui expose les trésors des plus célèbres sites tunisiens, pour tout comprendre de la riche culture du pays… Loin du tumulte de la grande ville, un détour par la région de Carthage permet aussi de se mettre au… bleu. Ruelles pentues, maisons blanches dominant le golfe de Tunis, palais arabo-andalous et maisons d’artistes… le village de Sidi Bou Saïd a un charme fou. On s’arrête au Café des Délices chanté par Patrick Bruel pour déguster un thé à la menthe avant de filer à Gammarth, LA station balnéaire de Tunis. Plages de sable blond et transats… la jeunesse dorée de la capitale vient y faire la fête jusqu’à plus soif.  


3 – Prendre soin de soi avec une cure de thalasso 

Après la France, la Tunisie est l’autre Eldorado de la thalassothérapie dans le monde. Déjà durant l’Antiquité, les bienfaits des eaux de la Méditerranée mais aussi les 90 sites thermo-minéraux naturels, faisaient la réputation du pays. Aujourd’hui, plusieurs dizaines de centres de thalasso, généralement couplés à de chics complexes hôteliers, sont dispersés le long de la côte méditerranéenne qui file de Tunis à Djerba en passant par Mahdia, Port el-Kantaoui, Hammamet ou Sousse. Avec leurs tarifs bien plus attractifs qu’en France, un cadre dépaysant et un climat doux toute l’année (même en hiver, la température peut dépasser les 20°), ils séduisent les amateurs de bien-être. Le temps d’une semaine ou deux, on y oublie le stress et on retrouve la forme dans une ambiance de vacances. La qualité des eaux est strictement contrôlée, les soins sont prodigués par du personnel formé et qualifié qui n’a rien à envier aux employés des instituts français. Et n’oubliez pas que la thalasso en Tunisie se prête aux séjours en famille. Si seule madame vaut faire une cure, rien n’empêche monsieur et les enfants de faire autre chose : excursions culturelles ou tout simplement farniente au bord de l’eau… 

4 – Se ressourcer dans les stations de la côte

La thalassothérapie tunisienne s’est enrichie ces dernières années de spas luxueux dédiés au bien-être, pour ceux qui veulent retrouver la forme sans se lancer dans une cure au protocole parfois contraignant. Mille détails et un savoir-faire ancestral hérité de la tradition du hammam et du sauna font la différence. Les soins et massages sont dispensés dans des espaces aux décors arabisants, couverts comme il se doit de mosaïques colorées, embellis de patios fleuris de jasmins. Ils n’ont rien à envier, de par leur qualité et leur originalité, à ceux de l’Hexagone, avec l’utilisation de produits locaux : gommage au savon noir, masque à la datte ou enveloppement au thé vert…. Cette offre ne cesse de s’enrichir, y compris pendant l’hiver lorsque la baignade en Méditerranée est impossible. Chaque centre rivalise d’ingéniosité pour élaborer de nouveaux soins plus originaux les uns que les autres, à l’image de la chaîne hôtelière Hasdrubal Thalassa & Spa (à Djerba, Hammamet ou Port El-Kantaoui). Ces séjours dédiés à la remise en forme peuvent être complétés par d’autres activités, comme le golf. Car la Tunisie compte aussi à son actif de magnifiques parcours situés à proximité des hôtels. 

Comment on y va ? avec Transavia, qui propose un vol par semaine (tous les samedis) entre Montpellier et Tunis.

 

Partager sur

  • Facebook

Réservez votre voyage au départ de montpellier

Réservez votre vol au départ de MONTPELLIER.